Dernière actualité 16.11.2020 Communique relatif au regime de l’ifu nouveaux formulaires de déclarations fiscales 04.11.2020 Communiqué DGI sur le lancement du système d’information « Jibaya’tic » au niveau du CDI d’Alger-Centre et du CPI de Ain Bessam 03.11.2020 Communiqué DGI concernant la lutte contre l'exercice illégal de la profession comptable 19.10.2020 Communiqué CNRC concernant la prorogation du délai de dépôt des comptes sociaux de l'exercice 2019 18.10.2020 Prolongation des délais de la mise en conformité des extraits du RCE 14.10.2020 Communiqué de la banque centrale Direction générale des impôts 13.10.2020 MDC Une décision interministérielle entre le ministère du commerce et le ministère de l’éducation national Avis d'appel d'offres ministère du commerce 12.10.2020 Appel à candidature pour le renouvellement des membres du Conseil National 11.10.2020 Communiqué relatif aux mesures fiscales de soutien aux entreprises 07.10.2020 Convocation pour les professionnels adhérents de la CNCC 30.09.2020 Avis aux Opérateurs Economiques

banque d’Algérie
Communiqué de presse
A l’effet d’alléger l’impact de la pandémie du Covid19 sur le secteur
économique national et de garantir les conditions indispensables à la
poursuite de l’activité économique, les mesures exceptionnelles
d’allègement de certaines dispositions prudentielles applicables aux
banques et aux établissements financiers arrêtées par la Banque
d’Algérie le 6 avril 2020, dans le cadre de l’instruction 05-2020, ont été
reconduites jusqu’au 31 décembre 2020.
Il s’agit de :
– réduire le seuil minimum du coefficient de liquidité ;
– dispenser les banques et les établissements financiers de
l’obligation de constitution du coussin de sécurité ;
– reporter le paiement des tranches de crédits, arrivant à échéance,
ou procéder au rééchelonnement des créances de la clientèle
impactée par la conjoncture induite par le Covid19 et assurer la
poursuite des financements en faveur des bénéficiaires des
mesures de report ou de rééchelonnement des créances.
La Banque d’Algérie continuera à suivre l’évolution de la situation
sanitaire et son impact sur les entreprises nationales et prendra, le cas
échéant, les décisions adéquates pour assurer le bon fonctionnement
de l’économie nationale.